L’Italie va vivre à l’heure du confinement

Alors que le pays est actuellement le deuxième le plus touché dans le monde avec plus de 12 000 cas, l’Italie, par le biais de son gouvernement, a décidé des mesures drastiques pour endiguer l’épidémie de coronavirus. Les Italiens sont invités à rester chez eux en confinement.

C’est un pays qui va vivre les prochaines semaines au ralenti. L’Italie, durement touchée par l’épidémie de coronavirus COVID-19, va ressembler à un pays fantôme : la plupart des habitants sont invités à rester chez eux. Les écoles et universités resteront portes closes, tout comme les autres lieux pouvant rassembler un grand nombre d’individus : cinémas, théâtres, discothèques…

Tous les commerces doivent fermer, à l’exception de ceux liés à l’alimentation et à la santé. Les usines peuvent rester ouvertes, mais avec des mesures de sécurité supplémentaires. Les activités agricoles et les services de livraison à domicile, d’assurance, bancaires et postaux peuvent continuer à travailler. Les salariés qui le peuvent sont invités à rester en télé-travail. Ces mesures de confinement en Italie sont inédites et donnent l’ampleur de la panique de l’autre côté des Alpes.

Le premier ministre italien, Giuseppe Conti, a ainsi annoncé mercredi 11 mars au soir : « Nous fermons les commerces, les bars, les pubs, les restaurants ». Le chef du gouvernement espère des résultats visibles sous 14 jours, temps d’incubation maximum du coronavirus. « Gardons nos distances aujourd’hui pour mieux nous embrasser demain », a-t-il conclu.

Outre une vie économique au ralenti, l’Italie va aussi limiter les déplacements de population : les pays limitrophes, comme l’Autriche et la Slovénie ont partiellement pour l’une, complètement pour l’autre, fermé leurs frontières. De nombreuses compagnies aériennes (Air France, Ryan Air…) ont décidé de suspendre leurs vols vers l’Italie. Les voyages en train ou métro sont fortement déconseillés à défaut d’être interdits.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *