Les symptômes du coronavirus COVID-19

Avec la propagation rapide du virus dans le monde, tout le monde craint un jour de subir les symptômes du coronavirus. Voici un article qui vous permettra de détecter si oui ou non, il faut vous inquiéter.

Les principaux symptômes

La plupart des patients atteints du coronavirus COVID-19 ont rencontré de la fièvre. Il s’agit du symptôme le plus commun, présent dans neuf cas sur dix. Mais si vous êtes atteint par le virus, la fièvre peut ne pas se déclarer dès le départ. Si vous avez de la température, ce n’est pour autant que vous êtes victime du coronavirus. Vous pouvez consulter nos conseils en cas de présence de symptômes pour savoir quoi faire. Si c’est bien le coronavirus, il y a en tout cas de fortes chances que la fièvre n’excède pas 39°C.

L’autre symptôme classique est la toux sèche, présente en moyenne deux fois sur trois. Là encore, elle peut se déclencher au début aussi bien qu’au bout de quelques jours. Pour éviter les risques de propagation, que vous soyez porteur ou non, pensez à bien tousser dans votre coude et non pas dans vos mains ou encore pire, à l’air libre.

toux-mains
Tousser dans ses mains, une attitude à éviter

Les autres symptômes du coronavirus

Le coronavirus est un virus assez ordinaire. Par conséquent, on retrouve assez classiquement les symptômes présents chez d’autres virus : la fatigue se manifeste chez un patient sur trois. L’essoufflement est aussi symptomatique. Les malades ont des difficultés à respirer profondément : c’est le cas une fois sur cinq. Comme pour la grippe, on peut aussi rencontrer des douleurs musculaires, des maux de tête ou un mal de gorge. Plus rarement, il est aussi possible d’avoir le nez congestionné, des nausées ou des diarrhées. Pour la plupart, il s’agira néanmoins de formes modérées du COVID-19, et qui ne nécessitent donc pas d’interventions médicales particulières.

Les symptômes potentiellement dangereux

Là où il faut être particulièrement vigilent, c’est en cas de forme sévère de la maladie. Les symptômes suivants nécessitent une prise en charge immédiate : une détresse respiratoire aiguë se manifeste par une respiration irrégulière et bruyante, l’accélération du pouls, des lèvres et des extrémités bleutées, un trouble du comportement… L’insuffisance rénale aiguë peut se voir si le volume de votre urine change considérablement ou si elle contient des traces de sang. Dans tous les cas, elle peut être déterminée par une prise de sang. Enfin, la défaillance multi-viscérale se caractérise par la détérioration rapide d’au moins deux organes, ce qui doit nécessairement se ressentir et doit être traité dans les plus brefs délais.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *