Le nombre R tombe en dessous de 1 en France mais un patient coronavirus est hospitalisé toutes les 30 secondes

Le confinement strict du pays semble avoir un effet, mais les admissions à l’hôpital sont toujours très élevées.

Le Premier ministre Jean Castex a déclaré qu’il serait « irresponsable » d’assouplir le deuxième verrouillage strict du pays malgré la baisse du nombre R. Le nombre R (reproduction) enregistre la propagation de la maladie – s’il est supérieur à 1, cela signifie que la pandémie augmente.

«Les gains (que nous constatons) sont fragiles», a-t-il déclaré.

Il y a maintenant 32 638 personnes à l’hôpital, soit une augmentation de 737 mercredi, et près de 350 de plus que le pic de la première vague.Publicité

La France a également signalé jeudi 33 172 autres infections quotidiennes – très proche du chiffre le plus élevé jamais enregistré au Royaume-Uni .

Cependant, il est bien en deçà du record de 86 852 enregistrés en France samedi.

« La pression sur nos hôpitaux s’est intensifiée énormément », a déclaré M. Castex, ajoutant que quelque part en France, une personne atteinte de COVID est hospitalisée toutes les 30 secondes.

Il a donné un peu d’espoir lorsqu’il a suggéré que les règles pourraient être assouplies à partir de début décembre – lorsque le verrouillage doit prendre fin – si le nombre de cas diminuait.

M. Castex a déclaré que les magasins pourraient d’abord être autorisés à ouvrir, mais que les bars et les restaurants devraient attendre plus longtemps.

Cependant, une baisse importante peut être nécessaire pour que cela se produise.

Le président français Emmanuel Macron a déclaré au début du verrouillage qu’il faudrait descendre à 5000 par jour pour que les règles soient assouplies.

Interrogé sur la question de savoir si les gens devraient acheter des billets avant Noël, M. Castex a déclaré qu’il était « un peu trop tôt pour le dire » et a également averti qu’il n’hésiterait pas à imposer des mesures plus strictes si la transmission augmentait à nouveau.

Le deuxième confinement de la France devrait durer un mois, jusqu’au 1er décembre.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *