Le coronavirus atteint un nouveau cap : 100 000 morts dans le monde

La pandémie de COVID-19 poursuit sa progression partout dans le monde. Quatre mois après sa sortie de Chine, le coronavirus est désormais officiellement responsable de 100 000 morts dans le monde.

Rien n’arrête le coronavirus dans sa folie meurtrière. Du moins, pour l’instant. En quatre mois d’expansion à peine, le chiffre de 100 000 décès à cause de cette maladie a été atteint. Et c’est un minimum, étant donné les chiffres peu fiables provenant de Chine ou le manque d’informations quasi généralisé sur les décès à domicile.


Nombre de cas positifs dans le monde

Nombre de morts officiellement déclarées dans le monde

Nombre de cas positifs par jour dans le monde

Nombre de morts offiellement déclarées par jour dans le monde

Les chiffres le prouvent, la pandémie ne connaît pas de ralentissement au niveau mondial. Quasiment chaque jour, le nombre de cas positifs et le nombre de décès augmentent par rapport au jour précédent.

Principaux foyers : Italie, États-Unis, Espagne et France

A eux quatre, ces pays totalisent pratiquement deux tiers des morts du coronavirus dans le monde. L’Italie et ses 18 849 décès continue d’être le pays le plus mortifère au monde, mais il devrait être détrôné dès ce weekend par les États-Unis et leurs 17 909 victimes. A New York, on enterre même les malades qui n’ont pas survécu dans des fosses communes. L’Espagne compte 15 970 pertes humaines et la France, avant le bilan de ce vendredi 10 avril, 12 210.

Mais tous les pays ne sont pas au même niveau de l’épidémie. Le nombre de décès en Espagne et en Italie décline doucement chaque jour. Au contraire, au Royaume-Uni, en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Suède, en Turquie ou au Brésil, le nombre de morts à cause du coronavirus augmente chaque jour. Le risque d’accélération de la pandémie existe donc toujours. Pour rappel, la grippe H1N1, en 2009, avait fait entre 151 700 et 575 400 morts selon les estimations, pour 18 449 causes de décès confirmées.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *