Coiffeurs au temps du coronavirus, mode d’emploi de la reprise

A l’heure du déconfinement, les salons de coiffure vont pouvoir rouvrir leurs portes dès le 11 mai. Mais les conditions seront particulières, pour un métier qui nécessite une promiscuité entre coiffeur et client.

Les pouvoirs publics ne cessent de nous avertir. Le 11 mai, ce n’est pas la fin de la crise du coronavirus. La distanciation sociale devra continuer d’être la règle pour éviter les risques d’une deuxième vague de contamination. Mais face à l’obligation de reprendre une activité économique, certains métiers, comme les coiffeurs, vont devoir jongler avec les règles sanitaires pour pouvoir exercer en toute sécurité. Alors que le gouvernement doit publier une fiche métier, l’Union Nationale des Entreprises de Coiffure (UNEC) a pris les devants pour préparer ses adhérents et plus généralement tout le secteur. Coiffeurs ou futurs clients, voilà comment ça devrait se passer à partir du 11 mai.

Un mot d’ordre : éviter l’attente

Ce ne sont pas les clients qui vont s’en plaindre. Mais tout devrait être mis en place pour éviter l’attente des clients. Prise de rendez-vous, espacement et limitation du nombre de clients… Toute personne qui n’est pas prise en charge est potentiellement une source de transmission du COVID-19. Dans la même veine, les portes devront rester ouvertes dans la mesure du possible, avec un sens de la circulation pour limiter le nombre de croisements. Adieu également les magazines pour attendre ou pour les clients pris en charge. Il faudra désormais patienter sagement la fin de la prestation.

Nettoyer, nettoyer et encore nettoyer

Chaque passage de client obligera le personnel à nettoyer les instruments potentiellement infectés, les visières, lunettes, poignées de portes, siège, zones de paiement… Votre salon de coiffure devra être comme neuf après chaque passage, ce qui nécessitera forcément beaucoup de travail supplémentaire pour le personnel en place. Les blouses devront être lavées ou jetées après chaque client. Un espace de 4m² devra être prévu entre chaque duo client/coiffeur.

Visières pour les coiffeurs, masques pour tout le monde

Le coiffeur sera protégé par un masque, mais également par une visière ou des lunettes, des gants si nécessaire. Mais en tant que client, vous serez également mis à contribution : nettoyage des mains au gel hydroalcoolique dès votre entrée dans le salon et port du masque obligatoire. On vous demandera également d’éviter l’usage du vestiaire. Vous ne pourrez pas venir accompagner votre ami ou conjoint. Chacun devra venir seul, sauf les enfants accompagnés d’un seul parent. Et pas question non plus de stagner dans le salon. Une fois la prestation terminée, vous devrez sortir au plus vite après avoir payé, de préférence sans contact.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *