Atteint du coronavirus : combien de temps est-on contagieux ?

La question est importante, d’autant qu’elle va probablement conditionner la durée du confinement dans la plupart des pays du monde. D’après les études récentes, le coronavirus COVID-19 est parti pour poser encore de nombreux problèmes.

Qualifiée de pandémie, l’épidémie de coronavirus COVID-19 touche presque tous les pays du monde, avec plus de 200 000 personnes atteintes à la mi-mars. La cause principale de la propagation exponentielle de la maladie est sa capacité à être transmise d’humain à humain avec une facilité déconcertante. En effet, avec une possibilité de contaminer autrui pendant la période d’incubation du virus, donc avant l’apparition des premiers symptômes, la seule solution pour résoudre le problème devient le confinement total. C’est le choix de nombreux pays, comme l’Italie, l’Espagne ou la France.

Contagieux au coronavirus jusqu’à 37 jours !

Nous en sommes encore à la première phase d’expansion du virus. De nouvelles personnes atteintes transmettent à d’autres, et le COVID-19 se propage ainsi. Mais une deuxième vague est possible si on ne fait pas attention. Car d’après une étude de The Lancet, des patients guéris ont pu présenter des risques de contagiosité jusqu’à 37 jours après avoir attrapé le virus. Cela signifie que bien qu’apparaissant en bonne santé, une personne pourrait transmettre la maladie autour de lui pendant plusieurs semaines. L’étude démontre néanmoins que la durée médiane de contagiosité est de 20 jours. Une personne qui décède du virus reste contagieuse jusqu’à sa mort.

Contagieux, oui, mais surtout au début

Une autre étude, allemande cette fois, montre néanmoins que la contagiosité baisse au fur et à mesure où le patient guérit. Ainsi, avant l’apparition des symptômes et pendant la montée en puissance du coronavirus dans l’organisme, le malade est hautement contagieux. Mais lorsque le virus décline, le pouvoir de contagion baisse également.

Ces résultats divergents expliquent en partie le choix des gouvernements d’ordonner des temps de confinement allant d’une semaine à deux semaines ou plus. Une chose est certaine cependant : plus chacun restera confiné chez soi, plus la probabilité de vaincre le virus sera grande.

Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *